7.1Comptes consolidés 2021 et annexe

Bilan consolidé

Actif

(en milliers d'euros)

Référence annexe

31/12/2021

31/12/2020

Actifs non courants

 

 

 

Immobilisations incorporelles

4.3

31 574

31 000

Écarts d'acquisition

4.2

1 231 635

1 219 849

Immobilisations corporelles

4.1.1

1 268 465

1 148 302

Immobilisations corporelles - Droits d'utilisation

4.1.2

166 288

178 542

Participations dans les coentreprises

9

322 171

316 602

Autres actifs financiers

4.5.1

132 482

72 408

Impôts différés

4.6

12 913

14 405

Autres actifs long terme

4.5.3

10 408

10 762

TOTAL ACTIFS NON COURANTS (I)

 

3 175 936

2 991 870

Actifs courants

 

 

 

Stocks et en-cours

4.7

543 893

333 377

Clients et autres débiteurs

4.5.4

622 478

467 850

Créances d'impôt

 

21 901

33 463

Autres actifs courants

4.5.2

23 426

20 472

Trésorerie et équivalents de trésorerie

4.5.5

874 890

1 081 584

TOTAL ACTIFS COURANTS (II)

 

2 086 588

1 936 746

TOTAL GROUPE D'ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS (III)

 

 

 

TOTAL ACTIF (I + II + III)

 

5 262 524

4 928 616

 

Passif

(en milliers d'euros)

Référence annexe

31/12/2021

31/12/2020

Capitaux propres - part du Groupe

 

 

 

Capital

 

128 177

129 538

Primes liées au capital

 

1 547 236

1 593 902

Résultats accumulés

 

941 249

777 611

TOTAL

 

2 616 662

2 501 051

INTÉRÊTS MINORITAIRES

 

119 703

119 282

CAPITAUX PROPRES (I)

4.8

2 736 365

2 620 333

Passifs non courants

 

 

 

Emprunts et dettes financières

4.10.1

805 667

894 015

Obligations locatives

4.10.1

138 175

141 122

Consignations d'emballages

 

138 828

127 894

Engagements envers le personnel

4.12

56 438

60 189

Autres provisions

4.11

159 825

142 893

Impôts différés

4.6

63 071

51 103

Autres passifs long terme

4.10.3

3 214

3 975

TOTAL PASSIFS NON COURANTS (II)

 

1 365 218

1 421 191

Passifs courants

 

 

 

Emprunts et concours bancaires (part à moins d'un an)

4.10.1

507 521

367 297

Obligations locatives (part à moins d'un an)

4.10.1

23 742

30 072

Fournisseurs et autres créditeurs

4.10.4

601 605

459 618

Dettes d'impôt

 

23 318

22 819

Autres passifs courants

4.10.3

4 755

7 286

TOTAL PASSIFS COURANTS (III)

 

1 160 941

887 092

TOTAL PASSIFS LIÉS À UN GROUPE D'ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS (IV)

 

 

 

TOTAL PASSIF (I + II + III + IV)

 

5 262 524

4 928 616

 

Compte de résultat consolidé

(en milliers d'euros)

Référence
annexe

Var

31/12/2021

31/12/2020

CHIFFRE D'AFFAIRES NET

5.1

18 %

4 589 446

3 902 003

Achats consommés

5.2

 

(3 319 645)

(2 702 708)

Charges externes

5.4

 

(415 461)

(376 893)

Charges de personnel

5.3

 

(199 479)

(200 948)

Impôts et taxes

 

 

(122 564)

(115 867)

Résultat brut d’exploitation

 

5 %

532 297

505 587

Autres produits de l’activité

 

 

3 106

1 196

Amortissements et provisions nets

5.5

 

(136 530)

(140 058)

Autres produits et charges d’exploitation

5.6

 

(7 045)

(862)

Résultat opérationnel courant

 

7 %

391 828

365 863

Autres produits et charges opérationnels

5.7

 

4 802

(77 919)

Résultat opérationnel avant quote-part de résultat des coentreprises

 

38 %

396 630

287 944

Quote-part de résultat des coentreprises

9

 

5 906

4 268

Résultat opérationnel après quote-part de résultat des coentreprises

 

38 %

402 536

292 212

Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie

 

 

9 645

2 597

Coût de l’endettement financier brut

 

 

(22 220)

(19 396)

Coût de l’endettement financier net(1)

5.8

- 25 %

(12 575)

(16 799)

Charge d’intérêt sur obligations locatives

 

 

(8 565)

(9 188)

Autres produits et charges financiers

5.9

 

(11 456)

(11 234)

Résultat avant impôt

 

45 %

369 940

254 991

Impôt sur les bénéfices

5.10

 

(65 201)

(59 470)

Résultat des activités destinées à être cédées

 

 

101 383

Résultat net total

 

3 %

304 739

296 904

Résultat net part du Groupe

 

4 %

292 569

280 333

Dont résultat net des activités poursuivies, part du Groupe

 

 

292 569

180 046

Dont résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe

 

 

100 287

Résultat net minoritaires

 

- 27 %

12 170

16 571

Dont résultat net des activités poursuivies, Minoritaires

 

 

12 170

15 475

Dont résultat net des activités destinées à être cédées, Minoritaires

 

 

1 096

Résultat net par action (en euros)

5.11

4 %

2,86

2,75

Dont résultat net des activités poursuivies, part du Groupe, par action

 

 

2,86

1,77

Dont résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe, par action

 

 

0,98

Résultat net dilué par action (en euros)

5.11

5 %

2,86

2,72

Dont résultat net des activités poursuivies, part du Groupe, dilué par action

 

 

2,86

1,75

Dont résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe, dilué par action

 

 

0,97

(1)  À compter de 2021, les charges d’intérêt sur obligations locatives ne sont plus présentées dans le coût de l’endettement financier net, par cohérence avec la présentation des dettes financières nettes au bilan (voir le tableau de flux de trésorerie et les notes de l’annexe). Les états financiers au 31 décembre 2020 ont par conséquent été retraités.

 

État des autres éléments du résultat global

(en milliers d'euros)

31/12/2021

31/12/2020

Résultat net de l'ensemble consolidé (I)

304 739

296 904

Réserves de conversion (hors coentreprises)

47 748

(153 362)

Instruments de couverture

4 715

1 674

Impôts sur les instruments de couverture

(1 249)

(600)

Actifs financiers à la juste valeur par résultat global

(11 642)

Retraitements liés à l'hyperinflation

3 333

Impôts sur les retraitements liés à l’hyperinflation

(1 034)

Éléments recyclables du résultat des coentreprises

1 916

(2 528)

Éléments qui seront reclassés ultérieurement en résultat (II)

43 787

(154 816)

Dont éléments qui seront reclassés ultérieurement en résultat - Activités poursuivies

43 787

(159 908)

Dont éléments qui seront reclassés ultérieurement en résultat - Activités destinées à être cédées

 

5 092

Gains et pertes actuariels

6 966

(3 339)

Impôts sur les gains et pertes actuariels

(1 347)

382

Éléments non recyclables du résultat des coentreprises

350

(113)

Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat (III)

5 969

(3 070)

Dont éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat - Activités poursuivies

5 969

(3 070)

Dont éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat - Activités destinées à être cédées

 

 

Résultat global de la période (I + II + III)

354 495

139 018

Part attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe

341 390

126 975

Part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

13 105

12 043

État des variations des capitaux propres consolidés

 

Actions en
circulation

Dont actions
propres

Capital

Primes

Actions propres

Réserves et résultat consolidés

Ecarts de conversion

Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère
du Groupe

Participations ne donnant pas le contrôle (intérêts minoritaires)

Capitaux propres de l'ensemble consolidé

(en nombre d'actions)

(en milliers d'euros)

Capitaux propres au 31 décembre 2019

100 177 432

21 238

125 222

1 480 132

(1 109)

923 915

(81 080)

2 447 080

146 547

2 593 627

Résultat global de la période

 

 

278 555

(151 580)

126 975

12 043

139 018

Variation de pourcentage d'intérêts

 

 

(665)

(665)

(26 526)

(27 191)

Paiement en actions

 

 

8 799

8 799

8 799

Augmentation de capital

3 453 245

 

4 316

113 770

397

118 483

(765)

117 718

Actions propres

 

36 849

(925)

(555)

(1 480)

(1 480)

Distribution de dividendes

 

 

(197 965)

(197 965)

(12 007)

(209 972)

Autres variations

 

 

(176)

(176)

(11)

(187)

Capitaux propres au 31 décembre 2020

103 630 677

58 087

129 538

1 593 902

(2 034)

1 012 305

(232 660)

2 501 051

119 282

2 620 333

Résultat global de la période

 

 

291 942

49 448

341 390

13 105

354 495

Variation de pourcentage d'intérêts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paiement en actions

 

 

4 386

4 386

4 386

Augmentation de capital

3 044 687

 

3 806

101 327

105 133

105 133

Réduction de capital

(4 134 083)

 

(5 167)

(147 993)

(153 160)

(153 160)

Actions propres

 

15 035

85

(511)

(426)

(426)

Distribution de dividendes(1)

 

 

(181 715)

(181 715)

(12 684)

(194 399)

Autres variations

 

 

3

3

3

Capitaux propres au 31 décembre 2021

102 541 281

73 122

128 177

1 547 236

(1 949)

1 126 410

(183 212)

2 616 662

119 703

2 736 365

(1) Voir en note 4.8 la part du dividende payée en actions.

 

Tableau de flux de trésorerie consolidés

(en milliers d'euros)

31/12/2021

31/12/2020

Résultat net total consolidé des activités poursuivies

304 739

195 521

Résultat net des activités destinées à être cédées

101 383

Ajustements :

 

 

Élimination du résultat des coentreprises

(5 906)

(6 712)

Élimination du résultat des amortissements et provisions

163 201

189 105

Élimination des résultats de cession

(599)

(84 172)

Élimination des produits de dividende

(91)

(578)

Autres produits et charges sans incidence sur la trésorerie(1)

3 468

54 304

Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt

464 812

448 851

Élimination de la charge d’impôt

65 201

69 259

Élimination du coût de l’endettement financier net et de la charge d’intérêt sur obligations locatives

21 140

28 788

Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement financier net et impôt

551 153

546 898

Incidence de la variation du BFR*

(214 456)

132 232

Impôts payés

(42 039)

(88 142)

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

294 658

590 988

Incidence des variations de périmètre (trésorerie acquise – trésorerie cédée)

(29 955)

Acquisition d’actifs financiers : branche Distribution(2)

(83 985)

8 513

Acquisition d’actifs financiers : branche Rubis Terminal

 

 

Cession d’actifs financiers : branche Distribution

3 463

Cession d’actifs financiers : branche Support & Services

 

 

Cession d’actifs financiers : branche Rubis Terminal(2)

175 360

Investissement dans les coentreprises

(96 261)

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles

(205 682)

(245 396)

Variation des prêts et avances consentis

(1 653)

(28 445)

Cession d’immobilisations corporelles et incorporelles

8 733

4 984

(Acquisition)/cession d’actifs financiers autres

(157)

(18 104)

Dividendes reçus

20 298

679

Autres flux liés aux opérations d’investissement(2)

232 489

Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement

(258 983)

3 864

 

Tableau de flux de trésorerie consolidés (suite)

(en milliers d'euros)

Référence annexe

31/12/2021

31/12/2020

Augmentation de capital

4.8

6 995

3 855

Rachat d’actions (réduction de capital)

4.8

(153 160)

(Acquisitions)/cessions d’actions propres

 

85

(925)

Émissions d’emprunts

4.10.1

730 694

147 020

Remboursements d’emprunts

4.10.1

(677 276)

(360 583)

Remboursements des obligations locatives

4.10.1

(40 827)

(38 188)

Intérêts financiers nets versés(3)

 

(20 923)

(29 223)

Dividendes mis en paiement

 

(83 577)

(83 337)

Dividendes mis en paiement (participations ne donnant pas le contrôle)

 

(13 191)

(11 732)

Acquisition d’actifs financiers : branche Distribution

 

 

 

Cession d’actifs financiers : branche Distribution

 

 

 

Acquisition d’actifs financiers : branche Rubis Terminal

 

(1 654)

Cession d’actifs financiers : branche Rubis Terminal

 

 

 

Autres flux liés aux opérations de financement

 

2 160

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

 

(251 180)

(372 607)

Incidence de la variation des taux de change

 

8 811

(35 127)

Incidence des changements de principes comptables

 

 

 

Variation de la trésorerie

 

(206 694)

187 118

Trésorerie des activités poursuivies

 

 

 

Trésorerie d’ouverture(4)

4.5.5

1 081 584

860 150

Trésorerie d’ouverture des Groupes d’actifs destinés à être cédés

 

34 316

Variation de la trésorerie

 

(206 694)

187 118

Reclassement de la trésorerie des Groupes d’actifs destinés à être cédés

 

 

 

Trésorerie de clôture(4)

4.5.5

874 890

1 081 584

Dettes financières hors obligations locatives

4.10.1

(1 313 188)

(1 261 312)

Trésorerie nette de dettes financières

 

(438 298)

(179 728)

(1) Dont variations de juste valeur des instruments financiers, charge IFRS 2, écart d’acquisition (dépréciation), etc.

(2) Les incidences des variations de périmètre sont décrites en note 3 de l’annexe aux comptes consolidés.

(3) Les intérêts financiers nets versés incluent les impacts liés aux retraitements des contrats de location (IFRS 16).

(4) Trésorerie hors concours bancaires.

 

* Ventilation de l’incidence de la variation du BFR :

 

 

Incidence de la variation des stocks et en-cours

4.7

(205 280)

Incidence de la variation des clients et autres débiteurs

4.5.4

(150 960)

Incidence de la variation des fournisseurs et autres créditeurs

4.10.4

141 784

Incidence de la variation du BFR

 

(214 456)

Annexe des comptes consolidés au 31 décembre 2021

Sommaire
Note 1.Généralités
1.1Information financière annuelle

Les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2021 ont été arrêtés par le Collège de la Gérance le 9 mars 2022 et examinés par le Conseil de Surveillance le 10 mars 2022, qui a autorisé leur publication.

Les états financiers consolidés 2021 ont été établis conformément aux normes comptables internationales publiées par l’IASB (International Accounting Standards Board) et adoptées par l’Union européenne. Ces normes comprennent les IFRS (International Financial Reporting Standards) et les IAS (International Accounting Standards), ainsi que les interprétations de l’IFRS Interpretations Committee.

1.2Présentation des activités du Groupe

Rubis SCA (ci-après « la Société » ou, avec ses filiales, « le Groupe ») est une société en commandite par actions enregistrée et domiciliée en France. Son siège social est situé 46 rue Boissière 75116 Paris.

Le Groupe exerce deux activités dans le domaine de l’énergie :

  • l’activité Distribution, spécialisée dans la distribution de carburants et combustibles (en stations-service ou auprès de professionnels), de lubrifiants, de gaz liquéfiés et de bitumes ;
  • l’activité Support & Services, qui comprend l’ensemble des activités d’infrastructures, de transport, d’approvisionnement et de services qui viennent en support au développement des activités aval de Distribution.

Depuis le 30 avril 2020 (cf. note 3.2.2), l’activité Rubis Terminal est intégrée dans les comptes du Groupe selon la méthode de la mise en équivalence. La coentreprise Rubis Terminal Infra est spécialisée dans le stockage de produits liquides en vrac (carburants et combustibles, produits chimiques et agroalimentaires) pour des clients commerciaux et industriels.

Le Groupe est présent en Europe, en Afrique et aux Caraïbes.

Note 2.Principes comptables
2.1Base de préparation

Les comptes consolidés sont établis selon la convention du coût historique, à l’exception de certaines catégories d’actifs et passifs, conformément aux règles IFRS. Les catégories concernées sont mentionnées dans les notes suivantes.

Pour établir ses comptes, la Direction du Groupe doit procéder à des estimations et faire des hypothèses qui affectent la valeur comptable des éléments d’actif et de passif, des produits et des charges, ainsi que des informations données en notes annexes.

La Direction du Groupe procède à ces estimations et appréciations de façon continue sur la base de son expérience passée ainsi que de divers facteurs jugés raisonnables qui constituent le fondement de ces appréciations.

Les montants qui figureront dans ses futurs états financiers sont susceptibles de différer de ces estimations en fonction de l’évolution de ces hypothèses ou de conditions différentes.

Les principales estimations faites par la Direction du Groupe portent notamment sur les justes valeurs des actifs et passifs acquis lors de regroupements d’entreprise, la valeur recouvrable des goodwill, et des immobilisations incorporelles et corporelles, l’évaluation des engagements envers les salariés (y compris les paiements en actions), l’évaluation des autres provisions et les contrats de location (durée de location retenue et taux d’endettement marginaux, décrits en note 4.1.2 de la présente annexe).

Les états financiers consolidés comprennent les états financiers de Rubis SCA et de ses filiales de l’exercice clos le 31 décembre 2021.

Les états financiers des filiales étrangères sont établis dans leur monnaie fonctionnelle.

Les résultats et la situation financière des filiales du Groupe dont la monnaie fonctionnelle diffère de la monnaie de présentation des comptes (à savoir l’euro) et n’est pas la monnaie d’une économie en hyperinflation sont convertis selon les principes suivants :

  • les actifs et passifs sont convertis au taux de change en vigueur à la date de clôture ;
  • les produits et charges sont convertis au taux de change moyen ;
  • ces écarts de change sont comptabilisés dans les autres éléments du résultat global, au poste « Réserves de conversion » ;
  • les écarts de conversion cumulés sont recyclés en résultat en cas de cession ou de liquidation de la participation à laquelle ils se rapportent.

Les écarts d’acquisition et réévaluations à la juste valeur découlant de l’acquisition d’une entité étrangère sont considérés comme des actifs et passifs de cette dernière et convertis aux taux de change en vigueur à la clôture.

Depuis 2021, le Suriname figure parmi les pays hyperinflationnistes. Les impacts de l’hyperinflation de ce pays sont, sur l’exercice, non significatifs aux bornes du Groupe.

Toutes les transactions significatives réalisées entre les sociétés consolidées ainsi que les profits internes sont éliminés.

Les écarts de change issus de l’élimination des transactions et flux entre sociétés consolidées libellés en monnaies étrangères font l’objet du traitement suivant :

  • les écarts de change issus de l’élimination des transactions internes sont inscrits au poste « Écarts de conversion » dans les capitaux propres et au poste « Intérêts minoritaires » pour la part revenant aux tiers, de manière à neutraliser l’incidence sur le résultat consolidé ;
  • les écarts de change sur flux de financement réciproques sont, quant à eux, classés dans une rubrique distincte du tableau des flux de trésorerie consolidés.

Les comptes consolidés sont établis en euros et les états financiers sont présentés en milliers d’euros.

2.2Référentiel comptable appliqué
Normes, interprétations et amendements applicables au 1er janvier 2021

Les normes, interprétations et amendements suivants parus au Journal Officiel de l’Union européenne à la date de clôture sont appliqués pour la première fois en 2021 :

Norme/
Interprétation

Date d’application
 obligatoire

Réforme des taux d’intérêt de référence – phase 2

Amendements à IFRS 9, IAS 39, IFRS 7, IFRS 4 et IFRS 16

1er janvier 2021

Amendements à IFRS 16

Allègements de loyer liés à la Covid-19 au-delà du 30 juin 2021

1er avril 2021

La première application de ces normes, interprétations et amendements n’a pas eu d’impact matériel sur les comptes du Groupe.

Agenda des Décisions publié par le Comité d’Interprétation des Normes IFRS (IFRIC) en mai 2021 relatif à IAS 19 « Avantages du personnel »

L’impact sur les comptes consolidés au 31 décembre 2021 des clarifications de l’IFRIC portant sur l’attribution des avantages aux périodes de services est une diminution non significative des engagements du Groupe envers ses salariés

Agenda des Décisions publié par l’IFRIC en avril 2021 relatif à IAS 38 « Immobilisations incorporelles »

Les clarifications de l’IFRIC portent sur la comptabilisation des coûts de configuration et de personnalisation d’un logiciel mis à disposition dans le cloud dans le cadre d’un contrat Software as a service. Les impacts sont en cours d’analyse par le Groupe, sans impact matériel attendu.

Normes, interprétations et amendements applicables par anticipation sur option

Le Groupe n’a pas appliqué par anticipation les normes, interprétations et amendements dont l’application n’est pas obligatoire au 31 décembre 2021 ou qui n’ont pas encore été adoptés par l’Union européenne.

Information spécifique à la pandémie Covid-19

La performance du Groupe sur l’année 2021 a été marginalement pénalisée par la Covid-19 qui a continué à toucher plus particulièrement les ventes aviation, réseau et commercial.

L’impact sur le résultat brut d’exploitation publié au 31 décembre 2021 a été estimé à - 7 millions d’euros. Cette estimation est calculée en comparant les volumes réalisés sur l’année 2021 à ceux de 2019 sur les segments impactés par la pandémie, indépendamment de la croissance initialement prévue dans les plans d’affaires. Pour mémoire, l’impact publié au 31 décembre 2020 s’élevait à - 63 millions d’euros.

Comme en 2020, la JV Rubis Terminal a démontré une forte résistance tout au long de l’année.

Sur l’ensemble de ses filiales, le Groupe n’a pas fait appel aux dispositifs d’aides mis en place par les gouvernements.

Note 3.Périmètre de consolidation
Principes comptables

Le Groupe applique les normes relatives au périmètre de consolidation IFRS 10, 11, 12 ainsi qu’IAS 28 amendée.

Intégration globale

Toutes les sociétés dans lesquelles Rubis exerce le contrôle, c’est-à-dire dans lesquelles il a le pouvoir de diriger les politiques financière et opérationnelle afin d’obtenir des avantages de leurs activités, sont consolidées par intégration globale.

Le contrôle défini par la norme IFRS 10 est fondé sur les trois critères suivants à remplir simultanément afin de conclure à l’exercice du contrôle par la société mère :

  • la société mère détient le pouvoir sur la filiale lorsqu’elle a des droits effectifs qui lui confèrent la capacité actuelle de diriger les activités pertinentes, à savoir les activités ayant une incidence importante sur les rendements de la filiale. Le pouvoir peut être issu de droits de vote (existants et/ou potentiels) et/ou d’accords contractuels. L’appréciation de la détention du pouvoir dépend de la nature des activités pertinentes de la filiale, du processus de décision en son sein et de la répartition des droits des autres actionnaires de la filiale ;
  • la société mère est exposée ou a droit à des rendements variables en raison de ses liens avec la filiale qui peuvent varier selon la performance de celle-ci ;
  • la société mère a la capacité d’exercer son pouvoir afin d’influer sur les rendements.
Partenariats

Dans un partenariat, les parties sont liées par un accord contractuel leur conférant le contrôle conjoint de l’entreprise. L’existence d’un contrôle conjoint est déterminée dans le cas où les décisions concernant les activités pertinentes requièrent le consentement unanime des parties qui contrôlent collectivement l’entreprise.

Les partenariats sont classés en deux catégories :

  • les entreprises communes : il s’agit de partenariats dans lesquels les parties qui exercent un contrôle conjoint sur l’entreprise ont directement des droits sur les actifs, et des obligations au titre des passifs liés, relatifs à celle-ci. Les entreprises communes sont comptabilisées selon les intérêts détenus par le Groupe dans les actifs et passifs de chaque entreprise commune ;
  • les coentreprises : il s’agit de partenariats dans lesquels les parties qui exercent un contrôle conjoint sur l’entreprise ont des droits sur l’actif net de celle-ci. Le Groupe comptabilise ses coentreprises selon la méthode de la mise en équivalence conformément à la norme IAS 28.
3.1Périmètre de consolidation

Les états financiers consolidés de l’exercice clos le 31 décembre 2021 regroupent les états financiers de Rubis SCA et des filiales listées dans le tableau de la note 12.

3.2Variations du périmètre de consolidation

Les variations du périmètre de consolidation concernent les regroupements d’entreprises au sens d’IFRS 3 et les acquisitions de Groupes d’actifs.

Seules les transactions les plus significatives sont détaillées ci-après.

3.2.1Companhia Logistica de Combustiveis (« CLC »)

La participation du Groupe dans CLC est intégrée à compter du 1er janvier 2021 dans les comptes du Groupe selon la méthode de la mise en équivalence.